Ski-Planet›Actualité des domaines skiables›Équipement de ski›Comment choisir le pantalon de ski idéal pour femme ?

Comment choisir le pantalon de ski idéal pour femme ?

Découvrez les critères importants pour le choix de votre pantalon de ski

Choisir le bon pantalon de ski peut être une tâche difficile, l’offre est tellement grande qu’il est parfois compliqué de s’y retrouver. Nous avons élaboré ce guide afin de vous donner les clefs pour comprendre ce qui fait qu’un pantalon sera parfait pour vous. Après avoir lu cet article, vous n'aurez aucun mal à trouver un pantalon de ski pour femme de qualité et tendance, nous en sommes certains.


Comment choisir le pantalon de ski idéal pour femme ?
©Fotolia
 

Les types de pantalons de ski

Les options sont très nombreuses, c'est pourquoi il est important de connaître les critères sur lesquels se concentrer et savoir dans quelles situations chaque type de pantalon est le mieux adapté. Nous allons commencer par passer en revue les différentes pratiques du ski et les caractéristiques dont vous aurez besoin pour votre pantalon pour chacune d’entre elles.
 

Les différentes pratiques du ski

Lorsque nous parlons des différentes pratiques du ski, nous entendons par là l'endroit et le style de ski que vous pratiquez : sur des pistes damées de la station, sur les modules du snowpark ou à la recherche de poudreuse entre les arbres - selon ce que vous aimez faire, vous n’aurez pas les mêmes besoins.

 
  • Le ski de station
C’est la pratique du ski la plus courante, elle concerne les skieuses qui ne skient qu’en station et s’aventure parfois sur les à côtés. Pour ce type de pratique, vous n’aurez pas besoin d’un équipement hautement spécialisé, le facteur le plus important étant le confort.

Idéal pour le ski en station : un pantalon de ski confortable et isolé qui vous garde au chaud et au sec toute la journée.


Comment choisir le pantalon de ski idéal pour femme ?
©Fotolia

 
  • Le ski en compétition
Les skieuses pratiquant le ski en compétition ou qui s'y préparent, dévalent les pistes à la vitesse de l'éclair. Si c'est ce que vous faites, en vous faufilant entre les piquets ou les doubles portes, vous aurez besoin d'un pantalon léger et souple qui épouse la forme de votre corps.

Idéal pour le ski en compétition : un pantalon léger et extensible pour minimiser la friction et maximiser la liberté de mouvement.

 
  • Le ski de randonnée
Le ski de randonnée permet de sortir des sentiers battus et de découvrir l'arrière-pays avec ses skis. Il s'agit d'un exercice aventureux et ardu, qui fait transpirer et fait travailler le cardio. Vous aurez donc besoin d'un pantalon léger, respirant et capable de vous garder au sec et de vous protéger toute la journée de la poudreuse.

Idéal pour le ski de randonnée : une shell technique et légère avec beaucoup d'aérations pour contrôler la température en montées.

 
  • Le ski freestyle
La pratique du ski freestyle consiste principalement à s’attaquer aux sauts et aux rails des snowparks. Si vous êtes une vraie rideuse (ou que vous aspirez à l'être), vous voudrez probablement porter un pantalon qui vous offre une grande liberté de mouvement, du confort et de la légèreté, tout en vous donnant un look ultra cool. Certains pantalons conçus pour le snowpark sont également dotés d'une taille élastique ou d'une forme baggy afin de vous faciliter la vie lorsque vous réalisez des figures.

Idéal pour le ski freestyle : Les pantalons amples ou extensibles qui sont légers et confortables à porter.


Comment choisir le pantalon de ski idéal pour femme ?
©Fotolia
 

Construction et caractéristiques

Lorsqu'il s'agit de la construction du pantalon, nous faisons référence au fait qu'il s'agisse d'un pantalon classique ou d’une salopette. Bien qu'aucun pantalon ne soit spécifiquement proposé à la vente comme étant uniquement bon pour un certain type deski, certains sont plus spécialisés que d'autres. Voici les caractéristiques à prendre en compte pour déterminer si un pantalon est fait pour vous ou pas.
 

Isolation vs. shell

Les pantalons isolés ont une shell extérieure, une couche d'isolation ainsi qu’une doublure. Les pantalons isolés sont les plus chauds, mais peuvent également être un peu plus lourds et restrictifs. Les pantalons à shell, quant à eux, sacrifient l'isolation au profit d'une construction plus légère qui offre une meilleure mobilité, au prix de la chaleur cette fois-ci.
 

L’imperméabilité

L'imperméabilité, avec la respirabilité dont nous parlerons plus bas, constitue l'un des principaux facteurs de choix d'un pantalon. Mesurée en "mm" pour l'imperméabilité, la gamme va de 5 000 mm (pas vraiment imperméable) à 25 000 mm (extrêmement imperméable). Certains pantalons sont également dotés de matériaux comme le GoreTex, le Sympatex ou le FUTURELIGHT selon la marque, qui sont des matériaux hautement imperméables offrant de grandes performances. Pour faire du ski en station, une imperméabilité de 15 000 mm est généralement plus que suffisante et c'est ce que la plupart des bonnes marques utilisent comme référence. Nous recommandons d'opter pour au moins 10 000 mm afin d'assurer une protection décente contre les intempéries. Pour le hors-piste, une imperméabilité de 20 000 mm ou plus est préférable pour assurer une protection suffisante contre la neige et l'humidité.


Comment choisir le pantalon de ski idéal pour femme ?
©Pixabay
 

La respirabilité

La respirabilité est ce qui permet à la transpiration de s’évacuer et donc de te garder au sec en plein effort. Plus l'indice est élevé, plus la transpiration peut s'échapper. De nombreux pantalons sont également dotés d'aérations zippées pour y remédier, mais en général, l'indice de respirabilité est le même que celui de l'imperméabilité. Les tissus les plus performants auront donc un meilleur indice de respirabilité en fonction de l'usage auquel ils sont destinés.
 

Le revêtement déperlant durable (DWR)

Les traitements déperlants durables sont des revêtements invisibles sur la shell extérieure qui réduisent le coefficient de friction du tissu et empêchent l'eau de s'infiltrer. Ce revêtement fait perler l'eau à la surface ce qui l’empêche de pénétrer le tissu. La plupart des pantalons de ski ont un traitement DWR, qui améliore considérablement l’efficacité du pantalon dans des conditions neigeuses et humides. Nous vous recommandons vivement d'acheter un pantalon avec un traitement DWR.
 

Poids de l’isolation et composition

En ce qui concerne le poids de l'isolation, les choses sont relativement simples. Mesuré en g/m2, ou grammes par mètre carré, cette valeur représente l’épaisseur de l'isolation, et donc la chaleur du pantalon. Un poids d’isolation de 60 g/m2 ou moins est considéré comme une isolation légère et convient à la plupart des climats. 60-100 g est un poids d'isolation moyen et convient aux climats plus froids, et sont bien adaptés aux skieurs qui ne skient pas de manière intensive et qui ne génèrent donc pas beaucoup de chaleur corporelle. Les pantalons de plus de 100 g sont très isolants et conviennent mieux aux climats froids ou aux plus frileux.

La plupart des pantalons sont fabriqués en polyester ou en nylon. Ce sont tous deux d'excellents matériaux, et si le polyester est plus courant, le nylon est souvent utilisé pour des tissus plus techniques adaptés au hors-piste, car il est plus résistant à l'abrasion dans certaines situations.

Comment choisir le pantalon de ski idéal pour femme ?
©Fotolia
 

Pour résumer : quel pantalon choisir ?

Vous ne faites que du ski de piste : Tout pantalon classique confortable avec une imperméabilité de plus de 10 000 mm et une isolation légère/moyenne selon vos préférences.

Vous skier sur toute la station (à l’intérieur et hors des pistes) : Un pantalon ou une salopette avec un taux d'imperméabilité de plus de 15 000 mm, avec une isolation légère ou une construction en shell.

Vous pratiquez le ski de randonnée : Une salopette avec une shell résistante qui offre une bonne liberté de mouvement, et une imperméabilité de plus de 20 000 mm.

Vous faites du park ou du freestyle : Un pantalon classique ou une salopette spacieuse qui vous laisse beaucoup de place pour bouger. Une imperméabilité de 10 000 mm est plus que suffisante.
 

Pour conclure

Quel que soit votre style de glisse de prédilection, vous êtes sûr de trouver un pantalon qui correspond à vos préférences. En utilisant le guide ci-dessus, vous pouvez maintenant réduire les choix et vous concentrer sur les fonctionnalités qui sont importantes pour vous. Ensuite, il suffira de choisir le modèle qui vous plait le plus visuellement parmi les produits présélectionnés et le tour est joué !