La préparation physique pour faire du ski

Préparez-vous physiquement à votre séjour aux sports d'hiver...

Les grands espaces en montagne font toujours rêver ! Vous souhaitez retrouver les pistes et la sensation grisante de la glisse ? Les domaines skiables vous accueille avec plaisir mais Attention, bobos ! Malgré toute la sécurité mise en place dans les massifs, on peut compter plus de 45000 interventions des services de secours chaque saison d'hiver. Adoptez de bons réflexes pour skier en toute sérénité ! Consultez notre guide : Comment bien se préparer pour le ski.


La préparation physique pour faire du ski

 

Entraînez-vous !

  • Si vous ne pratiquez pas régulièrement un sport, entraînez-vous 1 mois avant le départ pour préparer votre corps à l'effort du ski. Faites un peu de gymnastique, de fitness ou de jogging, allez à la piscine, travaillez vos chevilles, les muscles de vos cuisses, votre souplesse...
 

Soyez prudent !

  • Si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de partir. Si vous êtes cardiaque ou insuffisant respiratoire, préférez une station de faible altitude...
  • Si vous êtes enceinte, évitez les altitude très élevées (ne dépassez pas 2500 mètres et choisissez de préférence une station située à moins de 1500 mètres). Il est déconseillé de poursuivre le ski alpin au-delà du quatrième mois et le ski de fond après le sixième mois. Et attention au soleil (masuqe de grossesse).
  • Les nourrissons et les très jeunes enfants sont sensibles au froid ; évitez qu'ils restent trop longtemps immobiles, notamment si vous les portez sur le dos. Ne les exposez jamais au soleil.
  • Consultez les prévisions météo et discutez avec les professionnels de la station pour connaître l'évolution du manteau neigeux (pisteurs-secouristes, personnel des remontées mécaniques, moniteurs, guides...).

La préparation physique pour faire du ski
©SKI COOL : campagne de prévention pour inciter à la prudence sur les pistes de ski



UNE FOIS EN VACANCES RESPECTEZ QUELQUES RÈGLES ÉLÉMENTAIRES

 

Prenez un petit déjeuner complet !

  • Ne sautez pas les repas du midi. Le grand air, le froid, les efforts physiques augmentent les besoins nutritionnels. Emportez de petites provisions énergétiques (barres de céréales, pâtes de fruit...) et pensez à boire régulièrement pendant et après l'effort.


Échauffez-vous !

  • Avant de chausser, effectuez quelques mouvements d'échauffement pour étirer vos muscles et pour la première descente choisissez une piste facile c'est à dire verte ou bleu.


Protégez-vous !

  • Pensez au froid : quelles que soient les conditions météo, couvrez-vous entièrement. Portez un bonnet et surtout des gants. Choisissez des vêtements chauds et étanches. Anoraks et blousons doivent isoler du vent et de l'humidité. Préférez les t-shirts de coton et des pulls en laine aux synthétiques. Enfilez-en plusieurs plutôt qu'un seul épais : vous pourrez vous dévêtir ou vous recouvrir en fonction des variations de température et de votre activité au cours de la journée.
  • Pensez aux coups de soleil : achetez une crème solaire protectrice à haut coefficient de protection. Il existe des crèmes "spéciale montagne". Faites attention à vos yeux : la réverbération de la neige et l'intensité des rayonnements en altitude peuvent provoquer des troubles oculaires. Choisissez des lunettes qui assurent une protection maximale contre les rayons ultra-violets. Conformément à la réglementation européenne, les lunettes doivent comporter le marquage "CE" et être accompagnés d'une notice d'emploi précisant le niveau de protection (CAT.4).
  • Mettez un casque et protégez votre tête du froid, du soleil et lors des chutes et des chocs. Faites en porter un à vos enfants.
  • Faites entretenir votre matériel et surtout faites régler vos fixations pour limiter le risque d'entorse du genou en cas de chute. Généralement pour la location de ski, les magasins appliquent la norme ISO 110 88.


Ne surestimez pas vos capacités !

  • N'allez pas au delà de vos possibilités physiques et techniques : choisissez toujours une piste à votre niveau. Soyez à l'écoute de votre corps : arrêtez-vous dès les premières sensations de fatigues.

La préparation physique pour faire du ski
©Campagne du ministère des Sports pour sensibiliser les pratiquants sur piste
 

Vérifiez que vous êtes bien assuré

  • Les secours sur piste sont payants. Mieux vaut vérifier sa police d’assurance ou souscrire à une assurance journalière lors de l’achat de votre forfait de remontées mécaniques.